Quel métro pour le Champ-de-Mars ?

Champ de Mars, Paris

Quel métro pour aller au Champ-de-Mars ?

Le Champ-de-Mars est l’un des plus grands jardins publics de Paris (24,5 hectares). Ce parc ouvert, situé dans Paris 7ème, est accessible à tous, de jour comme de nuit. Il s’inscrit dans l’une des plus belles perspectives de Paris qui s’étend, au nord, de la Place du Trocadéro (Paris 16ème), à l’Ecole Militaire au sud.

Du fait de sa grande dimension, on peut accéder au plus près du Champ-de-Mars depuis deux stations du métro parisien : Champ-de-Mars – Tour Eiffel (ligne RER C), pour sa partie nord-ouest, la plus proche de la Tour Eiffel, ou bien la station de métro Ecole Militaire (ligne 8), pour sa partie la plus au sud.

Photo Diliff, Wikimedia Commons

Le nom de ce grand jardin à des origines romaines : le champ de Mars, dieu romain de la guerre, était alors le lieu dédié aux manœuvres et parades militaires. En 1765, la construction de l’Ecole militaire voisine scella la destination de ce vaste espace.

Le Champ-de-Mars fut aussi le cadre des plus grandes fêtes de la Révolution. La plus réputée de ces fêtes reste à ce jour la Fête de la Fédération qui eut lieu en cet endroit le 14 juillet 1790 et marqua durablement les esprits. En cette période trouble, cette grande fête révolutionnaire fut l’un des rares moments où des milliers de participants éprouvaient le sentiment de faire partie d’une nation « une et indivisible ». Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, évêque d’Autun, officia devant plus de 300 000 spectateurs et de nombreux prêtres et soldats. Le roi Louis XVI prêta serment sur la Constitution lue par le marquis de La Fayette. Tout le monde était à l’unisson pour glorifier la Nation.

Malheureusement les trois années qui suivirent, furent marquées par la Terreur, née des excès des révolutionnaires.

Puis le 8 juin 1794 (20 prairial an II), le grand peintre et homme politique Jacques-Louis David organisa en ces lieux la fête de l’Être suprême, sorte d’apothéose de la Révolution française. Cette fête au Champ-de-Mars, présidée par Maximilien de Robespierre, devenait, une fois encore, le symbole de l’unité et d’une adhésion collective aux valeurs de la Révolution. A peine deux mois plus tard, Robespierre fut arrêté, puis guillotiné deux jours plus tard, le 28 juillet 1974 (10 thermidor an II), un événement qui annonça la fin de la Terreur.

Aujourd’hui, le Champ-de-Mars est le lieu de grands rassemblements festifs : feu d’artifice du 14 juillet, concerts, manifestations sportives, etc. C’est aussi, au quotidien, un lieu de promenade et de sortie en famille (pique-nique, etc).

.

Quel métro pour le Champ-de-Mars ?